]
Les quotidiens du 24 Feb 2018
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Accueil A la une Madagascar. Lutte contre la corruption : un grand bluff !

Madagascar. Lutte contre la corruption : un grand bluff !

CLIQUEZ ICI POUR UN FICHIER JPG TRÈS GRAND FORMAT

Au cours d’une partie de jeu de cartes ou dans les relations personnelles de tous les jours, plus prĂ©cisĂ©ment dans des rapports entre partenaires, dirigeants ou administrĂ©s, supĂ©rieurs et subalternes, il s’agit d’une «attitude ou action destinĂ©e Ă  faire illusion, Ă  tromper sur ses forces, ses possibilitĂ©s rĂ©elles». Pour ce qui nous concerne tous, habitants citoyens de Madagascar, Ă©trangers en rĂ©sidence ou de passage, cette forme de disposition d’esprit est monnaie courante calculĂ©e pour devenir des «espĂšces sonnantes et trĂ©buchantes». Dans les coulisses du pouvoir comme dans le contexte du monde des  affaires en gĂ©nĂ©ral et des activitĂ©s commerciales en particulier (illĂ©gales surtout), certains personnages n’hĂ©sitent Ă  se  servir de cette ruse pour donner le change et tromper afin d’amener le public ou les partenaires sur son terrain et les soumettre Ă  sa volontĂ©. L’objectif est de faire renoncer l’adversaire ou n’importe quels interlocuteurs en lui faisant croire qu’il est dans une position d’infĂ©rioritĂ©.

Combien de fois, Ă  propos d’évĂšnements, d’incidents forts prĂ©occupants voire mĂȘme gĂȘnants sur la conduite des  affaires  Ă©tatique ou des relations avec les institutions et la masse, les responsables de ce pays se sont servis de la crĂ©dulitĂ© et de l’ignorance du public pour faire  croire n’importe quoi? L’énorme tromperie sur l’affaire Houcine Arfa, le cĂ©lĂšbre Ă©vadĂ© de l’un des plus  durs lieux de dĂ©tention connus a  fait l’objet de toute une sĂ©rie de rĂ©actions, de dĂ©clarations et d’attitudes trĂšs  douteuses. L’énorme pavĂ© que notre confrĂšre Jeannot Ramambazafy avait lancé  samedi  dernier Ă  partir des colonnes de ce journal a fait l’effet d’une bombe dans tous les milieux et surtout au niveau des dirigeants. Les propos de l’évadĂ© considĂ©rĂ©s au dĂ©part comme des «allĂ©gations grotesques» par les autoritĂ©s malgaches, finalement semblent prendre des contours pas trĂšs honorables pour ces derniers. Photo d’archives et autres piĂšces justificatives Ă  l’appui, celui qu’en haut-lieu on avait traitĂ© d’usurpateur et qui «a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  trois  reprises, en France, en 2001 pour vol Ă  main armĂ©e, coups et blessures et  kidnapping», selon le directeur de la police judiciaire, Alain Andrinanirina, devant la presse, le jeudi 18 janvier 2018,  se rebiffe et rĂ©agit par une plainte dĂ©posĂ©e au Parquet de la Grande Instance de Paris (France), Ă  l’attention du Procureur de la RĂ©publique au regard de «l’extranĂ©itĂ© des faits» commis Ă  l’encontre de Monsieur  Houcine Arfa».

Les accusĂ©s visĂ©s par la procĂ©dure sont des personnalitĂ©s proches du pouvoir et plus prĂ©cisĂ©ment occupant des fonctions officielles au sein de la PrĂ©sidence de Madagascar Ă  savoir: les sieurs Vonjy Randriamaromanana et consorts. Une maniĂšre Ă  lui de dĂ©mentir toutes les allĂ©gations considĂ©rĂ©es comme mensongĂšres dites sur sa personne. Depuis que ce rĂ©gime crie sur tous les toits une  dĂ©termination  affichĂ©e de lutter  contre la corruption, voilĂ  que l’évasion rocambolesque de Houcine Arfa du 28 dĂ©cembre dernier, qui a  fait «les gros titres de la presse», alimente de nouveau les publications des mĂ©dias. Une  fois de plus les  hauts responsables de  ce pays sont  rattrapĂ©s par des faits niĂ©s avec  Ă©nergie mais qui, en fin de compte, finira par les Ă©clabousser d’une maniĂšre scandaleuse. Surtout quand le plaignant ose dĂ©clarer par voie de presse: «J'ai Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© le 20 juin, et condamnĂ© en novembre Ă  trois annĂ©es de prison. DĂšs le dĂ©part, le dossier Ă©tait vide. On m'a tout reprochĂ©, jusqu'Ă  ĂȘtre l'auteur de kidnapping. Quand ma femme a rencontrĂ© le juge d'instruction, celui-ci a reconnu qu'il n'avait rien contre moi, mais s'est dĂ©douanĂ© en disant que les instructions venaient de la prĂ©sidence de la RĂ©publique. Mon avocat, Me Berton, est en possession de l'enregistrement de cette conversation». Avec les rebondissements prĂ©visibles  d’un tel dossier devant des  juges et tous les mĂ©dias, le rĂ©gime en place risque de se  trouver au-devant des mauvaises surprises en matiĂšre de lutte contre la corruption


Razafilahy Noël

Mis Ă  jour ( Lundi, 12 FĂ©vrier 2018 10:51 )  
BanniĂšre

Madagate Affiche

 

Madagascar. Le rĂ©gime Hvm crane encore mais le rapport d’Amnesty est implacable

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la LumiĂšre

 

Toliara. Insécurité: Ankililoaka II dit «non» au «Dinabe»

 

« Pedy » Razafindratsira. Une rĂ©fĂ©rence de la botanique malgache s’est effacĂ©e !

 

La Réunion. Héritage du théùtre en partage avec la Cie malgache Landyvolafotsy

 

Madagascar-Chine. Actions d’un Rakotovoavy FrĂ©dĂ©ric dĂ©terminĂ©

 

Andry Rajoelina: «Adidy ny mitondra sy manolotra vahaolana ho an’i Madagasikara»

 

Madagascar. HP informatique: Blog Nexthope certifié pour la 2Ú fois consécutive

 

Hery Rajaonarimampianina. 2018 Ă  2030 : forcing illusoire pour deux autres mandats

...

 

Ambaranjana INSPNMAD. Rentrée universitaire 2018